Un Forum RPG pour Neko... Un monde ou les nekos sont docil ou rebelle, où les maîtres son méchant ou gentil... Qu`est-ce que vous choisirez?
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le coeur en défaillance, il ne peut que pleurer.

Aller en bas 
AuteurMessage
Mooken Abunai

avatar

Féminin
Nombre de messages : 4
Age : 26
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Le coeur en défaillance, il ne peut que pleurer.   Sam 7 Fév - 14:04

~Bom, bom, bom...~

Les sens revenaient petit à petit, le sang repassait plus vite dans mes veines, Elle pouvait réentendre le bruit qui m'entourait de nouveau... peu agréable certes, mais elle préférait que cela ce déroule ainsi. Ses battements de cœurs redevenaient réguliers, encore une fois elle ne mourrait pas. Elle déglutit et ouvra les yeux, elle vu quelques tâches de sang à coter de son visage, ses membres lui tiraillaient le moindre mouvement provoquait une douleur sans pareil... on pouvait dire que le vendeur n'y avait pas été de main morte encore une fois. Il ne lui avait touché le visage, juste donné plusieurs coups de matraque sur les bras et jambe ainsi que son dos. Elle déplaça doucement sa main puis la posa sur une de ses jambes qui était à nue et couverte de contusion. Une douleur atroce de nouveau lui parcourra l'échine, comme un courant électrique.

Elle s'était aussi démis l'épaule? Ah... pas de chance. Pourtant Mooken ne produit pas un son, ni un mot, tout était si silencieux. Mais seul son visage trahissait la douleur qui était omniprésente dans son esprit. Laissant tomber sa jambe, elle se prit l'épaule avec son autre main, et souffla un coup. On peu entendre un bruit de craquement dans l'animalerie endormie ce matin là, et un gémissement étouffée... Mooken était repliée en deux sur elle même, tenant toujours son épaule d'une main maladroite, la serrant au passage. Une goutte de sueur tomba au sol, elle était dans un mouvais état! Encore un peu elle cet abruti lui aurait peu être casser une jambe ou même un bras. Elle n'avait même pas compris pourquoi il l'avait trainé de force dans la petite pièce derrière le magasin, et frapper sans relâche, peut être une mauvaise journée?

Elle toussa, réveillant au passage le neko voisin de sa cage, qui l'a regardait avec de grand yeux ébahit. Mooken le regarda aussi, il avait quoi pour l'a regardait-elle ainsi?! Elle était dans un état si pitoyable pour mériter ce regards remplit de pitié et de tristesse?! Mooken ne dit rien et lui lança un sourire vide et sans intérêt...celui qu'on lâche à tout le monde. S'être démit l'épaule l'avait rendue un peu triste... elle avait eu la chance d'avoir pu la remettre d'un seul coup sec et bref. Elle déglutit et eu soudainement chaud, la journée s'avérait affreuse dans tout les sens du terme car soudain un orage éclata. La louve ne pu qu'entendre celui-ci, car elle n'avait aucune fenêtre qui s'ouvrait sur l'extérieur, soupirant et s'adossa maladroitement contre le mur du fond, étendant ses jambes en avant; le souffle court et le cœur battant. Elle se prit encore une fois à tousser, elle eu le goût âcre du sang dans sa bouche et la gorge en feu... mauvaise journée. Mooken ferma les yeux, cherchant l'erreur qu'y l'avait amenée à en être icc, dans cet état, peut être même au point de mourir bêtement seule dans cette cage en fers. Le hic, c'est qu'elle ne voulait pas mourir, du moins pas tout de suite... la vie est longue et belle, mourir d'une telle manière était absurde. L'émotion était forte, et son cœur cognait faiblement dans sa poitrine ses oreilles blanches couchée sur sa tête, les bras ne réagissant plus, la vision se baissant. Non! Elle ouvrit grand les yeux et retoussa encore une fois. Mooken commençait à avoir froid, ne sentant plus ses doigts et le bout de sa queue noirs comme un pinceau, elle priait pour vivre encore une journée c'est tout. Elle secoua la tête, se refaisant mal à l'épaule, elle se mordit la lèvre inférieure pour ne pas crier de douleur, puis elle souffla un coup... à quoi Mooken pensait?! Elle n'allait pas mourir enfin. Il était tôt ce matin, l'animalerie venait d'ouvrir, et le vendeur qui l'avait frappé la veille ne l'a regarda même pas... passa devant sa cage pour se mettre au comptoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le coeur en défaillance, il ne peut que pleurer.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Reportage TSR "Un hôpital psychiatrique à coeur ouvert"
» Entendre le coeur de bébé
» [TV] On peut avoir quoi avec WAPSFR uniquement ?
» Astuces pour mode normal !!!!! Enfin !!!!
» Moelleux au chocolat coeur à la banane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde des nekos et des maîtres...  :: Le centre de la ville :: L`animalerie-
Sauter vers: